Close
Hyundai Ioniq avant

J’en connais une qui risque de passer des nuits blanches dans quelques temps ! La Toyota Prius n’a qu’à bien se tenir car une sérieuse rivale se peaufine : la nouvelle Hyundai Ioniq !

Nouvelle Hyundai Ioniq : une nouvelle venue !

Il y a 18 ans, le constructeur japonais Toyota commercialisait pour la première fois au monde un véhicule hydride de série baptisé Prius. Aujourd’hui alors que la 4ème génération de Prius vient d’être de lancée et après plus de 3 millions d’exemplaires écoulés dans le monde, son règne pourrait bien être bouleversé.

Et pourtant jusqu’ici, la Toyota Prius n’a pas eu de réels soucis à se faire face à ses nombreuses rivales telles que Honda Insight, Ford Focus Hybrid, Kia Optima Hybrid, Peugeot 508 HYbrid4 ou encore Volkswagen Jetta Hybrid. Et pour cause, la Toyota Prius profite de son leadership, de sa technologie hybride de référence et de sa fiabilité éprouvée par les flottes de taxi.

Toyota Prius

Mais voilà qu’avec la 4ème génération, Toyota perd des points avec sa Prius. En cause un design trop futuriste voire trop anguleux qui peut faire fuir les consommateurs. Pourquoi une voiture avant-gardiste doit obligatoirement “être affreuse” ?

Nouvelle Hyundai Ioniq : 3 versions pour séduire

Déjà sur le plan du design, la nouvelle Hyundai Ioniq marque des points par rapport à la Toyota Prius. Nous sommes face à une voiture plus consensuelle, plus harmonieuse et originale avec sa lunette arrière. Après le design reste une affaire de goût mais avouons qu’elle passe mieux que la Toyota Prius !

Hyundai Ioniq avant

Mais la force de cette nouvelle Hyundai Ioniq est qu’elle sera proposée en trois motorisations à savoir : hybride, hybride rechargeable et électrique. Un argument marketing qui séduira un maximum de consommateurs ayant des besoins et attentes différents.

Cette nouvelle Hyundai Ioniq inaugure une plateforme inédite commune avec Kia. Avec 4,47m de long, elle est plus courte de 7 cm,  plus large de 6 cm et moins haute de 2cm que la Prius.

Sous le capot, la nouvelle Hyundai Ioniq embarque pour les versions hybride et hybride rechargeable un quatre cylindres essence à injection directe inédit de 1,6 litre pour une puissance de 105 ch. A cela on ajoute un moteur électrique de 32 kW (43 ch) qui combiné au moteur essence offre 141 ch de puissance (soit 19ch de plus que la Toyota Prius 4). Le constructeur a opté pour une transmission double embrayage à six rapports DCT-6 gage d’un agrément supérieur à la Toyota Prius.

A l’intérieur, la nouvelle Hyundai Ioniq présente bien avec une planche de bord moderne et simple. En plus de son écran central tactile de 7 pouces, la nouvelle Hyundai Ioniq reçoit une multitude d’aides à la conduite comme le système d’aide au changement de file, la surveillance des angles morts, la détection de trafic arrière, l’alerte au franchissement de ligne, le régulateur de vitesse adaptatif, l’assistance au maintien dans la voie et le freinage d’urgence automatique.

Hyundai Ioniq interieur

Il reste encore de nombreuses questions en attente pour savoir si la nouvelle Hyundai Ioniq dépassera la Toyota Prius (volume coffre, consommation, comportement). Mais pour une fois, la menace nous semble sérieuse. La nouvelle Hyundai Ioniq : anti-Prius ? Qu’en pensez-vous ? Rendez-vous en Septembre 2016 pour la version hybride. Attendons 2017 pour voir les versions hybride rechargeable et 100% électrique.

© Decrypt’Auto

 

comments (0)

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>